Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Axel

Dans la peau d'un supporter

1 Octobre 2016 , Rédigé par Axel Publié dans #football, #ligue 1, #caen

Samedi, jour de match. Le SM Caen reste sur quatre matchs sans victoire et doit se ressaisir face au récent tombeur du PSG, le téfécé. Pour cela, il peut compter sur ses fervents supporters, debout en Borrelli.

19h - La Tribune Borrelli se remplit de plus en plus, les supporters descendent les gradins, se retrouvent entre amis, et retrouvent leur stade deux semaines après la défaite face au PSG. Il faut gagner. Les membres du MNK s'installent tranquillement, lisent le programme du jour, discutent, fument, se préparent pour le match. En face, quelques toulousains ont fait le déplacement. Il va falloir leur montrer qui nous sommes.

19h30 - La tribune est presque pleine, les bénévoles distribuent les panneaux à brandir lors du tifo, ce soir en hommage à Bentek, un regretté membre du MNK parti trop tôt. Les capos arrivent, prennent place, remettent des piles dans les mégaphones, se préparent à donner de la voix. Derrière, les joueurs s'échauffent, les autres tribunes commencent aussi à se remplir.

19h50 - La tribune se lève, le kop commence à chanter à l'image du président du MNK, Olaf, et réveille le stade. L'ambiance monte. Les centaines de voix aux alentours, le bruit des tambours, des mains qui claquent... Pas de doute, le MNK est présent ce soir. Le tifo est déplié, les joueurs rentrent, et l'ambiance est déjà folle, les chants augmentent, quelques fumigènes sont craqués, l'adrénaline monte chez les supporters. Après la minute de silence pour Bentek, le match débute, le travail des capos aussi.

S'en suivent 45 minutes de chants à tue-tête, le kop est en grande forme ce soir, les joueurs un peu moins. Les joueurs rentrent au vestiaire sous une légère bronca, pas vraiment méritée. Borrelli se rassoit, monte les gradins, se rue à la buvette, débriefe la mi-temps des caennais avant le début de la deuxième période.

64e - Rodelin déborde, rentre dans la surface, centre, et main ! Pénalty ! Le MNK crie déjà victoire. Puis silence. Santini pose le ballon, il va s'élancer et défier Lafont. Quelques téléphones filment la scène, les supporters se préparent à courir vers le bas comme à chaque but. Santini s'élance, tente une courageuse Panenka, et ça rentre !! D'ornano se lève, le kop exulte, ca se pousse dans tous les sens au bas de la tribune, les supporters grimpent la grille. Le speaker fait crier les supporters :" But du numéro 26, IVAN... SANTINI". Les chants redémarrent de plus belle et tout le stade chante avec le MNK.

93e - Coup de sifflet final. D'ornano célèbre, puis quitte le stade. En borrelli, les supporters continuent de chanter, applaudissent leurs joueurs. La tribune finit par se vider, les supporters partent et disent au revoir à leur stade pour quinze jours, la soirée se termine et Caen est douzième ce soir.

"Olaf" , président du MNK

"Olaf" , président du MNK

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mathieu 22/03/2017 08:20

Il ne fait pas bon d’être un supporter du SMC ces temps-ci, car l’équipe enchaîne les mauvais résultats. Toutefois, heureusement que le club dispose toujours d’une avance de 4 points sur le premier non relégable.